MilliGhexia #2 : Premières Tenues




Suite à la série de deux articles concernant la conception de ma MilliGhexia ici et , il était prévu que je fasse un billet concernant ses premières tenues. J'ai enfin pris le temps de l'écrire et le voilà !

Cet article est assez long, alors installez-vous confortablement avec un bon thé, café ou chocolat chaud ! 💚

LES LUNETTES


Elles sont la dernière chose que j'ai réalisée mais je tenais à en parler en premier puisque c'est un changement qui est définitif. Je vous en ai parlé sur @ghexia et vous avez été très nombreux à aimer !


Pour ces lunettes, qui remplacent donc celles en carton (dont je vous en ai déjà parlé à ce moment là), j'ai utilisé la technique de la frivolité à la navette. Je me suis remise à ce loisir il y a peu, notamment avec ces dragons : un que j'ai offert à mon chéri, un que j'ai gardé pour moi et un dernier qui vous a été offert.

C'est pendant la réalisation de ces deux derniers que mon amoureux m'a donné l'idée de faire des lunettes avec cette technique, s'étonnant qu'on n'y ait pas pensé plus tôt.

Ni une, ni deux, quelques jours après je m'y attelais ! J'ai utilisé le fil Maxi Sugar Rush de Scheepjes en noir car c'est une couleur qui suit avec tout, bien que mes lunettes ne le soient pas. Pour les connaisseurs, il m'a fallut pas moins de 40DN pour avoir une taille correcte du cercle (ce qui est pas mal) !

J'ai donc fait un anneau de 40DN, un petit arceau de 3DN (pour avoir le "pont" qui s'appuie sur le nez) et un nouvel anneau de 40DN. Les branches, quant à elles, ont été faites au crochet. Une fois fini, j'ai bloqué le tout avec du vernis transparent en plaçant des épingles aux bons endroits pour avoir les formes que je voulais, puis j'ai cousu les branches au reste.


TADAM ! Là voilà avec une nouvelle paire de lunettes toute fine et raffinée dont je suis carrément fan !!!

L'ÉCHARPE D'HIVER


Revenons maintenant dans l'ordre de la conception des vêtements, avec l'écharpe d'hiver.

J'ai tout simplement monté 6 mailles d'un fil acrylique 3/4mm sur un crochet 5mm et crocheté le point de base allongé en utilisant la technique du crochet tunisien sur 27cm. J'ai terminé en ajoutant de petites franges aux extrémités.


LES BAGUES


Je suis une grande fan de bagues, alors je ne pouvais pas ne pas faire de bagues pour mon avatar !

Ces bagues ont été assez délicates à faire puisque, petits doigts oblige, il fallait qu'elles soient adaptées ! Pour obtenir un résultat très petit, j'ai utilisé deux brins de fil à broder gris (vu que je porte des bagues en argent/acier) et les ai crochetées avec un crochet 1mm. J'en ai réalisé trois, puisque c'est en général le nombre de bagues que je porte la plupart du temps.


LE PULL D'HIVER


Le tout premier "vrai" vêtement que j'ai voulu faire pour ma MilliGhexia était un pull et devinez quoi… au tricot ! Oui, vous avez bien lu ! J'ai quelques petites compétences dans ce domaine et comme j'aime bien le rendu des pulls tricotés, je me suis dit que c'était l'occasion et que ce sera beaucouuuuuuup plus rapide que de m'en faire un, ahah.

C'est avec des aiguilles 3 et un reste de fil acrylique vert forêt que je me suis lancée. En fin de compte, ce n'était pas si facile et les coutures pour joindre le devant, le derrière et, surtout, les manches m'ont donné du fil à retordre !


L'encolure étant complètement ratée, j'ai essayé de la rattraper en faisant une bordure au crochet.

Au final, je le trouve pas si mal ce petit pull, mais je savais que je pouvais mieux faire avec un crochet !

LE BUSTIER À BRETELLES


Suite au pull, et vu qu'à l'époque il me semble qu'on arrivait en été, j'ai laissé de côté les "grosses mailles" (tout est relatif, ahah) pour quelque chose de plus fin et léger. Quoi de mieux qu'un petit top bustier pour ça ?

J'ai repris un crochet tunisien, en 2,5mm cette fois, et du fil Uno A Ritorto 8 en noir. J'ai fait un rectangle au Point Tunisien Envers avec quelques augmentations puis j'ai placé des pressions aux extrémités pour que le bustier puisse s'enfiler et se fermer facilement. Pour finir, j'ai ajouté de fines bretelles en faisant une chaînette pour relier le devant au derrière.


LE BUSTIER BICOLORE


Mon chéri aussi s'y est mis ! Même si, à la base, il l'avait conçu pour un autre personnage (toujours tenu secret), finalement c'est MilliGhexia qui en a hérité !

Il a utilisé de l'Uno A Ritorto noir et du fin fil violet dont je ne me souviens plus le nom, ainsi qu'un crochet 2mm. Il a ajouté un petit bouton ainsi qu'une boutonnière en faisant la bordure pour pouvoir fermer le bustier. N'est-ce pas superbement réussi ?

Depuis le début de notre relation, je l'initie un peu au crochet et, même si ce n'est pas son truc, je suis contente de partager ça avec lui, d'autant plus qu'il est toujours de bon conseil. 💚

LE PANTALON SLIM


Vous ne trouvez pas qu'il manque un peu de bas ? C'est bien beau d'avoir tous ces hauts mais sans pantalon, ce n'est pas très décent !

Toujours avec le fil Uno A Ritorto 8 en noir et un crochet 1,25mm, j'ai crocheté en mailles serrées en augmentant et diminuant régulièrement pour avoir à peu près la même forme que les jambes. Les ms étant très... serrées (hum...), le pantalon ne pouvait pas se "coller" sur les jambes.

J'ai utilisé la technique de la Foundation Single Crochet (FSC) pour avoir un beau rendu sur le bas du pantalon. Pour finir, j'ai détaillé un peu en ajoutant des poches arrière, un "recouvre-braguette" et des passants pour pouvoir passer une ceinture plus tard !

LE PANTALON EN TISSU


Sur ma lancée, j'ai refait un pantalon. J'avais récupéré des chutes de jean d'une salopette grise et ce tissu était tellement fin que je le trouvais parfait pour un petit personnage crocheté ! Seulement, la couture n'est pas mon fort. J'ai bien une machine à coudre chez moi mais… J'ai donc fait quelques recherches pour créer son propre patron de pantalon (gabarit trouvé ici) et j'ai essayé de l'adapter à MilliGhexia.


Pour éviter de gaspiller le peu de chute que j'avais, si jamais je me trompais, j'ai fait un gabarit sur ce… magnifique tissu violet aux chouettes oranges !

Une fois les pièces découpées, est venue la couture… à la main. C'était tellement petit qu'à la machine ça ne passait pas. Si vous avez des idées/conseils pour que ça passe en machine, je suis preneuse ! Parce qu'à la main, c'est long, très long… Surtout avec les tout petits ourlets.

Bref, je m'en suis quand même plutôt bien sortie et une fois le pantalon sur mon amigurumi, j'ai trouvé la combinaison crochet/tissu superbe ! Pas vous ? Je réessayerai ce type de vêtement quand j'aurais quelque peu progressée en couture, ce qui n'est pas pour tout de suite (ahah).


LE SAC À BANDOULIÈRE


Contrairement aux bagues, je ne suis pas une grande fan de sacs en général. Pour qu'un sac me plaise vraiment, il doit répondre à plusieurs critères que mon copain se fera une joie de vous citer héhé !

Pour ce sac là, je me suis donc inspirée de l'un des deux sacs que j'aime le plus : le petit sac à bandoulière. Il se ferme avec une fermeture éclair (que je n'ai pas faite ici, beaucoup beaucoup trop petit), possède un rabat, deux poches extérieures et, bien sûr, une bandoulière !

Pour faire tout ce qui a été cité plus haut, j'ai utilisé un crochet 1,25mm et encore une fois ce fameux Uno A Ritorto 8. J'ai attaché deux petites boucles de ceinture, achetées sur un site spécialisé en mercerie de poupée, sur le corps du sac d'un côté puis sur les extrémités de la bandoulière de l'autre. Ça rend tout de suite tellement mieux avec ce petit détail !

En parlant de détails, je n'allais pas m'arrêter là. Je l'ai "customisé" tel qu'il est dans la vraie vie en ajoutant les deux petits pompons à franges, un petit berlingot et de minuscules boutons (achetés dans la même mercerie que plus haut) pour faire des badges.


Pour finir, pour que le sac puisse rester fermé, j'ai cousu une toute petite pression.

Le second sac, qui est celui que j'utilise le plus, est en prévision de réalisation !

LE PULL AMPLE

Deuxième essai d'un pull mais en utilisant un crochet tunisien, toujours pour avoir ce rendu de jersey et de côtes. J'ai constaté plusieurs choses en réalisant le premier pull vert : si l'amigurumi a une assez grosse tête, il est difficile de passer le vêtement à moins d'avoir une grande encolure (et par conséquent un trop grand pull). Mais la grande encolure ne rendait pas très bien sur ce premier, alors pour celui-ci il fallait trouver un moyen de changer ça.


C'est là que Mr. a (encore !) eu une super idée, celle d'ajouter un ou plusieurs boutons pressions. Il suffit de laisser une ouverture derrière avec deux petites bandes qui se superposent et de coudre les pressions à cet endroit. Le résultat est du coup parfait puisque le pull taille bien partout et qu'il est très facile à mettre et à enlever !


Ce pull a donc un col rond, est plus long derrière que devant et possède des côtes aux extrémités. Il a été fait en Point Tunisien Tricot Étendue (PTTE) et Point Tunisien Envers (PTE). J'ai utilisé un crochet tunisien 2,5mm et de la Rico Design Essentials Crochet de couleur gris clair.

LE BONNET DE NOËL


Ce bonnet, que vous avez sûrement dû voir sur Instagram, a été crocheté l'année dernière pour Noël, un peu en vitesse et au feeling. Tellement au feeling que je n'ai noté nulle part les fils et le crochet utilisés huhu.

À la base, je voulais lui faire une tenue complète de Noël, mais comme d'habitude, je m'y suis prise à la dernière minute, je n'ai donc eu le temps de faire que le bonnet, qui est déjà prêt pour cette année me direz-vous !

LES DR MARTENS

Pour avoir une tenue au complet, il ne me manquait plus que les chaussures ! Étant donné que je ne porte que des Dr Martens depuis presque 8 ans, le choix était évident !

J'ai commencé par faire un croquis de comment les chaussures allaient être faites, puis j'ai choisi dans mon stock de très fins cotons mes couleurs : du Gris Souris (11) de Rico Design Essentials Crochet pour les semelles, du noir de Uno A Ritorto 8 pour la jonction entre la semelle et le corps de la chaussure ainsi que pour l'étiquette et les lacets et du fil à broder jaune flashy pour les célèbres coutures caractéristiques des Dr Martens et l'écriture sur l'étiquette.

Il ne me manquait plus que la couleur dominante, celle des chaussures en elles-mêmes !

Lors de mon premier essai, j'ai choisi le coloris Sage Green (212) en Maxi Sugar Rush de Scheepjes mais je me suis finalement rabattue sur le coloris Bordeau (750) de la même marque car je trouvais le vert trop clair.


Toujours lors du premier essai (qui est un ratage complet), j'ai vu ce qui allait et ce qui n'allait pas dans la construction de la chaussure : la semelle était beaucoup trop grosse et on aurait plus dit des après-ski que des Dr Martens.


Pour la deuxième tentative, aussi en vert, tout était nickel sauf la semelle. C'est en recommençant une troisième fois que j'ai décidé d'utiliser le bordeaux à la place et que j'ai réussi à faire une semelle qui me convenait parfaitement !

La version finale (gauche), le deuxième essai (milieu), le premier essai (droite).

En plus, grâce à un bout de carton placé au fond de chaque chaussure, ma MilliGhexia est devenue stable et tient toute seule debout !

Désolée pour la qualité des photos, je les avais surtout prises pour moi en travaillant sur les chaussures le soir.


Je n'ai qu'une envie maintenant : refaire tout plein de Dr Martens de toutes les couleurs !

LA CEINTURE


Et pour finir, le petit détail qui fait tout : la ceinture ! Lorsque je vous parlais du pantalon slim, j'avais déjà prévu de faire une ceinture puisque les passants étaient déjà créés.


C'est mon chéri qui s'est occupé de la première version de la ceinture. Un peu comme pour les premières lunettes, il avait utilisé du papier qu'il avait plié et replié sur lui-même puis enduit de colle et mis en peinture. Cependant, quand on a voulu faire des trous dedans pour faire passer une boucle de ceinture, elle s'est cassée

Il m'a alors conseillé d'en refaire une avec une chute de simili cuir.

Je me suis donc munie de cette chute, d'une paire de fins ciseaux, d'un cutter, de colle forte, d'un bout de carton rigide avec des pinces à linge, de fil à coudre noir, d'une petite boucle de ceinture, d'un crochet 1,25mm et du fil Uno A Ritorto 8 en noir.

Eh oui, tant de matériels juste pour une toute petite ceinture… Mais plutôt qu'avec des mots, cette fois je vais vous expliquer succinctement avec un autre petit gif (encore une fois, j'ai travaillé le soir donc la qualité des photos laisse à désirer... Bonjour aussi à ma planche de découpe, ahah ! Si vous voulez un tutoriel plus clair, détaillé et avec de meilleures photos, dites-le moi !) :


Je suis pas mal fière de cette ceinture !

RÉSUMÉ

  • Lunettes (frivolité et crochet) : navette à frivolité - crochet 1mm - Scheepjes Maxi Sugar Rush noir
  • Écharpe d'Hiver (crochet tunisien) : crochet 5mm - acrylique 3/4mm
  • Bagues (crochet) : crochet 1mm - 2 brins de fil à broder gris
  • Pull d'Hiver (tricot) : aiguille 3mm - acrylique 3/4mm
  • Bustier à Bretelles (crochet tunisien) : crochet 2,5mm - Uno A Ritorto 8 noir
  • Bustier Bicolore (crochet, fait par mon amoureux) : crochet 2mm - Uno A Ritorto 8 noir - fin fil violet
  • Pantalon Slim (crochet) : crochet 1,25mm - Uno A Ritorto 8 noir
  • Pantalon en Tissu (couture) : jean gris - fil à coudre gris foncé
  • Sac à Bandoulière (crochet) : crochet 1,25mm - Uno A Ritorto 8 noir - 3 brins de fil à broder vert et gris - deux petites boucles de ceinture - des petits boutons - de petites pressions
  • Pull Ample (crochet) : crochet tunisien 2,5mm - Rico Design Essentials Crochet gris clair - bouton pression
  • Bonnet de Noël (crochet) : ?
  • Dr Martens (crochet) : crochet 1mm - crochet 1,25mm - crochet 1,75mm - Scheepjes Maxi Sugar Rush Bordeau (750) - Rico Design Essentials Crochet Gris Souris (11) - fil à broder jaune flashy
  • Ceinture (DIY) : simili cuir noir - ciseaux - cutter - colle forte - carton rigide - pinces à linge - fil à coudre noir - petite boucle de ceinture - crochet 1,25mm - Uno A Ritorto 8 noir



J'ai pas mal d'idées pour des prochains vêtements et même pour des "cosplays" ! Mais ça, vous les découvrirez en temps voulu ! 😄


Avez-vous des questions concernant ces vêtements ?
Et avez-vous, vous aussi, créé une garde-robe pour votre/vos amigurumi(s) ?



4 commentaires

  1. Quelles superbes tenues ! Très intéressante l'idée de concevoir les lunettes sur le principe de la frivolité. Elles remplacent très avantageusement celles en carton. J'ai qqn livres sur l'art de la frivolité ; tes jolies créations me donnent envie de m'y mettre pdt les prochaines vacances.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh, merci beaucoup Bluettine ! Oui je trouve aussi que celles-ci font beaucoup plus lunettes que les précédentes. Quels livres as-tu ? Oui, lance-toi ! Une fois qu'on a pris le coup de main, c'est très plaisant comme activité. :)

      Supprimer
  2. Je suis toujours bluffée par ton talent, ta patience et ton sens du détail... mais alors là, que dire ! C'est un travail hallucinant, toutes ces petites choses, tu m'épates (moi qui n'ai pas de patience ahah)

    C'est magnifique, j'ai hâte de voir tes prochaines réalisations ! ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ton commentaire est très touchant et me donne encore plus envie de me surpasser pour les prochaines tenues ! 💚 Merci beaucoup Manon ! 😘💚

      Supprimer